Editorial

Merci du soutien que vous apportez à ce blog, vous pouvez vous inscrire pour recevoir les nouveaux articles dès qu’ils apparaissent sur le blog. Faites le connaître à vos amis, pour une vision photographique du Beaujolais. N’hésitez pas à intervenir, faire des commentaires ou même proposer des sujets; même si on ne peut être partout, dès fois ça vaut le détour, ou pour l’année suivante.

En 2016 la maison du terroir de Beaujeu propose des expositions, voici le lien : http://www.beaujolaisvignoble.com/expositions.html

 

Jean-Jacques Duval soutient la démarche actuelle de classement du secteur Beaujolais en Geopark, dossier que défend et anime Chantal Pegaz, car il s’agit d’un projet de territoire, et pour moi, le Beaujolais c’est : un territoire, des habitants et des productions; une déclinaison en 3 dimensions, en couleurs et en relief.

001

contacter : Syndicat Mixte du Beaujolais 172 Bd Victor Vermorel 69400 Villefranche/Saône

Beaujeu tombe en ruine (4)

Après mon communiqué lu en séance du conseil municipal et censuré par le 1er adjoint, un avis a été mis sur des bâtiments de la rue des Echarmeaux. Comme quoi un conseiller municipal peut faire bouger les lignes, même si encore une fois tout a été fait pour étouffer l’affaire. En janvier j’ai alerté le maire et le conseil municipal sur les risques liés à ces immeubles en ruines dans Beaujeu. Le drame a été évité par « miracle » car comme vous avez pu le voir sur les photos si une personne s’était trouvée sous la pierre qui a chuté elle serait morte ! C’est ce que la majorité des gens qui ont vu les photos et lu mon intervention ont déclaré. Il ne s’agit nullement d’une « tribune » comme l’a dit cette personne se croyant autorisée à censurer l’expression écrite d’un conseiller municipal (LAMENTABLE). Je suis donc ravi que mes interventions entrainent des actions, mais celles-ci auraient du venir plus tôt ! C’est le rôle d’un conseiller municipal, alors n’hésitez pas écrivez nous, pour que votre parole soit entendue au travers de nos voix, même si tout est fait par certains pour qu’elle ne soit jamais publiée !

Voici les photos et si vous allez voir de vous même, prenez un casque de chantier et n’y rester pas trop longtemps c’est quand même très dangereux.

DSC05443 DSC05448 DSC05442 DSC05447 DSC05445 DSC05446

CENSURE au conseil municipal de Beaujeu.

Le 22 mai 2016, lors des questions diverses, je prends la parole (droit d’expression des élus) pour lire une communication écrite (afin que celle-ci soit fidèlement retranscrite). Ce qui ne fut pas le cas, le secrétaire de séance (le 1er adjoint) l’a expurgé de plus de 90% de son contenu comme vous pourrez l’apprécier. Il s’agit d’un déni inacceptable d’un droit d’expression d’un élu lors d’une réunion de conseil municipal. Je rappelle que l’expression peut être orale mais aussi écrite. J’ai donc ce soir (21 juin 2016) lors de la réunion du conseil municipal de Beaujeu voté contre le compte rendu et refusé de signer le document. Que dit la jurisprudence : « Les élus disposent du droit de faire connaître leurs déclarations en conseil municipal dans le cadre d’un document qui les authentifie. Aussi, les interventions des orateurs ne sauraient être supprimées de procès verbaux de séance (CAA Marseille, 21 janvier 2003, Philippe Adam, n°99MA00553). »

Je vous mets en copie le texte originel :

Conseil municipal du 22 mai 2016.

M le maire, Mmes et M. les élus,

Les événements que nous vivons depuis plusieurs mois à Beaujeu, ponctués la semaine dernière par la chute d’une pierre d’angle de plusieurs dizaines de kg sur un trottoir fréquenté quotidiennement par des parents, des scolaires se rendant à l’école primaire ou au collège, des personnes âgées, posent un réel problème.

Le 18 janvier dernier, je vous ai déjà alerté sur le même sujet. Aujourd’hui 23 mai, force est de constater que rien n’a été fait pour apporter des solutions rapides à cet état de fait. Je vous le demande solennellement, qu’attendez-vous pour que vos administrés puissent se déplacer ou faire leurs courses sans crainte d’être ensevelis sous un tas de gravats ? Qu’attendez-vous pour prendre des décisions que la loi vous autorise à appliquer vis à vis des propriétaires négligents et indélicats ?

Un jour où l’autre, M. le maire, si vous ne prenez pas les mesures qui s’imposent, il y aura malheureusement un vrai drame dans cette ville. Dans votre ville, et vous le savez très bien. Ce jour la, vous serez face à vos responsabilités et votre conscience, face aussi à la justice et à la vindicte populaire.

Dans notre système démocratique, chacun a la possibilité de vivre comme il le souhaite et de mener sa vie à ses risques et périls  S’agissant des élus, il semble qu’il en soit autrement. En tant que représentants du peuple, les élus de nos communes ne doivent-ils pas garantir la sécurité et le bien-être de leurs administrés ?

En tant que professionnel de santé, je sens monter la colère chez les Beaujolais. Notre ville est dangereuse pour ses habitants et pour nos visiteurs. Croyez-moi, les Beaujolais ne sont pas fiers de leur ville, contrairement à ce que certains pensent.

Je répète donc ma question : Quelles solutions proposez-vous pour remédier d’urgence à cet état de fait ?

Ce qui a été mis dans le compte rendu :

M. Jean-Jacques DUVAL, Conseiller Municipal, donne lecture d’un communiqué à l’attention des membres du Conseil Municipal, faisant suite à la chute d’une pierre d’angle d’un bâtiment, sur le trottoir de la rue des Écharmeaux, la semaine dernière. M. DUVAL rappelle qu’il a déjà alerté le 18 janvier dernier sur le même sujet ; il demande au Maire de prendre les décisions que la loi lui autorise à appliquer vis-à-vis des propriétaires négligents et indélicats, afin de remédier d’urgence à cet état de fait et garantir la sécurité et le bien-être des administrés.

Les photos : et l’on voit très bien le point d’impact sur la bordure du trottoir ! Fréquenté quotidiennement par des passants. Imaginez une seconde que quelqu’un ait reçu la pierre sur la tête ! C’est pour ça que mon intervention est motivée, je trouve qu’on laisse trop évoluée des situations qui risquent d’entrainer des drames. Il y a donc urgences et plutôt que de censurer mes propos il serait préférable de faire un état des lieux et d’écrire à tous les propriétaires pour qu’ils agissent.

DSC04935

DSC04935 (1) bis

 

 

 

DSC04939DSC04936

 

 

Un 2e coin pour pique niquer à Quincié en Beaujolais.

Voici un endroit pour pique niquer à Quincié en Beaujolais, en face du cimetière, avec de l’ombre pour les jours ou il y a du soleil, et des poubelles géantes pour laisser l’endroit propre. Le coin est interdit aux animaux et il surplombe un petit ruisseau donc attention si vous avez des enfants en bas âge c’est assez abrupte !

Le mieux c’est encore de voir les photos :

DSC05130 DSC05131 DSC05132 DSC05133 DSC05134 DSC05135

 

INTERNET et l’ECOLOGIE : le grand écart !

Réflexions purement personnelles que je soumets à votre sagacité. Il est de bon ton dans ce monde actuel de culpabiliser ceux qui continuent d’utiliser le papier voire d’imprimer les documents. Les administrations ne sont pas en reste et dans un avenir très proche il sera impossible de faire sans l’internet ! Ces dernières années, nous avons vu se développer des maisons à faible consommation d’énergie, les ampoules électriques devenir moins gourmandes, les accidents des centrales nucléaires nous incitant à plus d’économies d’énergie et à trouver des solutions pour cela. Sauf qu’internet est arrivé et qu’il a envahi les foyers, qu’il s’agit d’un œil sur tout ce que vous faites et pour cela il faut de l’énergie, beaucoup d’énergie et au lieu de réduire le nombre de centrales électriques nucléaires ou autre, il va falloir en construire de nouvelles ! Quel paradoxe ! Quel grand écart ! Sans compter que dans le même temps on supprime des emplois car vous faites le boulot à la place des salariés, un seul contrôleur informatique va suffire ! Dans quel monde vit-on ? je vous le demande. Et certains vont jusqu’à dire qu’internet est devenu indispensable pour vivre ! Rien que ça, c’est bien connu : problème de faim dans le monde : internet est là ! Problème d’épidémie : internet est là ! et ainsi de suite. Non internet est un outil utile mais largement trop utilisé et dévoyé pour augmenter le profit de certains qui n’ont jamais assez de bénéfices, et qui malheureusement pour nous sont aux manettes du pouvoir. En un mot la finance (ennemi de notre président quand il était candidat !) mais ça c’était avant. Et demain quel avenir ?

A vous de vous faire votre opinion et de résister ou vous opposer comme vous le souhaitez.

Je vous mets des liens que vous pouvez regarder.

Etude Web Energy Archive : la consommation énergétique des sites web, côté utilisateur

 

http://www.slate.fr/lien/65387/cout-energetique-internet-centrales-nucleaires

 

Scandale autour des oeufs de poules :

Une vidéo circule montrant des conditions scandaleuses d’élevage des poules par une association  L214, dont les objectifs sont :

  • Rendre compte de la réalité des pratiques les plus répandues, les faire évoluer ou disparaître par des campagnes d’information et de sensibilisation. Repérer et tenter de faire sanctionner les pratiques illégales par des actions en justice.
  • Démontrer l’impact négatif de la consommation de produits animaux (terrestres ou aquatiques) et proposer des alternatives.
  • Nourrir le débat public sur la condition animale, soulever la question du spécisme, revendiquer l’arrêt de la consommation des animaux et des autres pratiques qui leur nuisent.

Revenons à nos moutons, non à nos œufs, en tant que consommateur il est facile de ne pas acheter des œufs dont les poules sont élevées soit en batteries soit hors sols. Voici la classification à retenir, à vous d’agir :

  1. Code 0 : les œufs bio. Œufs de poules élevées en plein air en conformité avec le cahier des charges de l’agriculture biologique (élevages moins denses, avec abris et végétation, alimentation bio à 90 %).
  2. Code 1 : les œufs de plein air. Œufs de poules élevées en plein air (parcours extérieur essentiellement recouvert de végétation, au moins 4m2 par poule).
  3. Code 2 : les œufs au sol. Œufs de poule élevées au sol (les poules sont élevées dans des bâtiments, et n’ont pas accès à l’air libre).
  4. Code 3 : les œufs de batterie. Œufs de poule élevées en cage (les poules sont entassées dans des cages souvent peu aménagées, avec à peine l’équivalent d’une feuille A4 de surface de vie). – See more at: http://www.provenances.eu/2011/02/bien-choisir-ses-oeufs/#sthash.aTA3sfDN.dpuf

Pour ce qui est de l’impact négatif de la consommation de produits animaux, on attend les études, validées et indépendantes. La science ça n’est pas des convictions philosophiques ou autres, c’est autre chose et on ne présume pas des conclusions ! Donc à mon avis c’est pas gagné, n’est-ce pas plutôt une mauvaise consommation, voire l’utilisation de certains produits …. vaste débat, allez bon appétit et faites attention à ce que vous achetez.

un lien sur un article :

http://www.leprogres.fr/france-monde/2016/05/25/des-images-choc-d-un-elevage-des-poules

 

 

EXPOSITIONS de plantes et champignons à BEAUJEU

Les 21 et 22 mai a eu lieu à Beaujeu, dans le cloître de Ste Angèle une exposition fort intéressante sur les plantes sauvages de nos régions, (380 spécimens !) et quelques champignons et des organismes particuliers (les myxomycètes). Ces plantes et champignons ont été ramassés juste avant par une 10e de personnes. Des explications ont été données par des amateurs avisés et passionnés. Dommage que la publicité n’a pas permis à un large public de venir voir cette exposition. Mais peut-être y aura-t-il d’autres occasions. Je préfère vous mettre quelques photos plutôt que de faire de longs discours :

 

DSC04958 (1024x768)  DSC04947 (1024x768) DSC04962 (1024x768) DSC04946 (1024x768) DSC04949 (1024x768) DSC04950 (1024x768) DSC04959 (1024x768) DSC04963 (768x1024) DSC04968 (768x1024) DSC04966 (768x1024) DSC04965 (768x1024) DSC04967 (768x1024) DSC04970 (768x1024) DSC04971 (768x1024) DSC04972 (768x1024) DSC04974 (768x1024) DSC04973 (768x1024) DSC04961 (1024x768) DSC04952 (768x1024) DSC04953 (1024x768) DSC04954 (768x1024) DSC04948 (1024x768)

Les champignons et les myxomycètes :

DSC04975 (1024x768) DSC04976 (1024x768) DSC04977 (1024x768) DSC04979 (1024x768) DSC04980 (1024x768) DSC04981 (1024x768)